RSI - Régime Social des Indépendants

La sécurité
sociale obligatoire
des indépendants

Prévention bucco-dentaire

L'enfance et l'adolescence, des périodes essentielles pour se constituer un bon "capital dents".

A travers la campagne de prévention bucco-dentaire M'T Dents, le RSI aide vos enfants à pendre soin de leur dentition tout au long de l'enfance et de l'adolescence.

De bonnes dents, ça s'apprend

L'état de santé bucco-dentaire de votre enfant dépend en grande partie de l'acquisition précoce de bons réflexes d'hygiène bucco-dentaire et d'un suivi régulier de sa dentition par un chirurgien-dentiste dès le plus jeune âge.

La dentition de votre enfant évolue en effet avec l'âge et la croissance : perte des dents de lait, puis apparition des dents définitives.

Il est donc important de consulter un chirurgien-dentiste au moins une fois par an, afin de prévenir d’une part, l’apparition des caries et de les soigner si besoin, et d’autre part, de corriger des anomalies dentaires (mauvaises positions des dents ou malformations des mâchoires).

Bien choisir sa brosse à dents

Celle-ci doit avoir une petite tête, pour les enfants comme pour les adultes, de manière à se faufiler partout et des poils souples pour ne pas rayer l’émail. Pour le dentifrice : privilégier celui qui contient du fluor.

Bien se brosser les dents

Pour un bon brossage, il faut appliquer certaines règles :

  • brosser séparément et méthodiquement le haut et le bas,
  • brosser les dents et les gencives avec un mouvement qui va de la gencive vers la dent (pour les enfants) ou en pratiquant un mouvement rotatif (pour les adolescents et adultes),
  • suivre un trajet pour faire le tour de toutes les dents de manière à brosser le dessus (pour les enfants, les poils de la brosse sont « à cheval » sur les dents), et tous les côtés, y compris l’intérieur,
  • se brosser les dents 2, voire 3 fois par jour a minima, matin et soir, pendant 3 minutes. Le brossage du soir est fondamental.

Pendant la nuit, la bouche s’assèche et la salive ne joue pas son rôle naturel de « nettoyant » de la bouche et des dents. Les bactéries se développent rapidement, ce qui entraîne mauvaise haleine et risque de carie.

Le dentiste, c'est tous les ans

Il est recommandé de consulter le chirurgien-dentiste une fois par an dès le plus jeune âge, même si vous ne souffrez d’aucun problème dentaire.

Il est important d’habituer les jeunes enfants à fréquenter le cabinet dentaire très tôt pour que cette visite devienne une habitude par la suite. Ces consultations régulières permettent au chirurgien-dentiste de vérifier que tout va bien et que les pratiques d’hygiène bucco-dentaire sont efficaces pour éviter les caries.

Bilans de prévention réguliers

A certains âges, cette visite au cabinet dentaire est particulièrement importante (perte des premières dents de lait, apparition des dents définitives, etc.). C’est pourquoi, dans le cadre de l’action de prévention du RSI, vous recevrez pour les 6, 9, 12, 15 et 18 ans de votre enfant, une invitation M’T Dents pour un bilan de prévention bucco-dentaire à réaliser auprès du chirurgien dentiste ou du stomatologue de votre choix.

Prise en charge du RSI

Ce bilan de prévention est entièrement pris en charge par le RSI, sans aucune avance de frais de votre part. Il permet au chirurgien-dentiste de rappeler à votre enfant les conseils d'hygiène bucco-dentaire et de repérer d'éventuels problèmes dentaires. Votre chirurgien-dentiste pourra également être amené à prendre des radiographies de la mâchoire.

Soins remboursés à 100 %

Si des soins sont jugés nécessaires par votre chirurgien-dentiste à la suite de cet examen préventif (soins conservateurs, détartrage), ils vous seront remboursés à 100 % :

  • si votre enfant a 6 ou 12 ans, vous serez même dispensé de toute avance de frais.

Concernant les actes préventifs comme les scellements de sillons sur les dents définitives (prémolaires et molaires) – ils pourront également être remboursés intégralement, jusqu'aux 18 ans de votre enfant. Le scellement de sillons est un acte préventif recommandé pour limiter les risques de caries.

Attention
L'invitation à l'examen de prévention est valable 6 mois. De même, les soins éventuels réalisés à la suite de la consultation doivent être réalisés dans les 6 mois suivants

Questions - Réponses
  • Dans le cadre de ces campagnes, avec quel professionnel de santé dois-je prendre rendez-vous ?

L'ensemble des chirurgiens-dentistes et des stomatologues exerçant en libéral participe à cette campagne de prévention bucco-dentaire. Lors de la prise du rendez-vous, précisez qu'il s'agit d'une consultation réalisée dans le cadre de la campagne M’T Dents. En cas de difficulté, n'hésitez pas à contacter votre caisse RSI.

  • Lors de l'examen de prévention de mon enfant, mon chirurgien-dentiste m'annonce que des soins seront nécessaires. Est-ce que je serai remboursé ?

L'examen de prévention et les éventuelles radiographies seront directement réglés par le RSI à votre chirurgien-dentiste ou votre stomatologue. Vous n'avez donc rien à débourser. Pour les autres soins nécessaires (détartrage, scellements des sillons, soins de caries, autres soins conservateurs…) identifiés lors de l'examen préventif de votre enfant, vous devrez avancer les frais (sauf pour les enfants de 6 et 12 ans qui bénéficient d'une dispense d'avance de frais) mais ces soins vous seront remboursés à 100 %. Attention : les soins d'orthodontie ne sont pas pris en charge à 100 %.

  • Mon chirurgien-dentiste me propose de faire des scellements des sillons. En quoi consiste cet acte de prévention ?

Les sillons sont représentés par les creux de la face supérieure de la dent (prémolaires et molaires) ; ils constituent le refuge idéal pour les débris alimentaires et les bactéries. Parce que les poils de la brosse à dents n’atteignent pas toujours le fond, 80 % des caries se forment au niveau des sillons. Sceller les sillons (c'est-à-dire poser une résine) empêche donc la carie de se développer en facilitant le brossage des dents. La technique de scellement est fiable et tout à fait indolore ; elle ne nécessite pas d'anesthésie. Après nettoyage de la dent à traiter, le chirurgien-dentiste dépose simplement une résine de la couleur de la dent à la surface du sillon. Un seul impératif : la dent doit être parfaitement saine.


A retenir

Pour tout savoir sur la campagne nationale M'TDents :

www.mtdents.info

Télécharger la brochure